Investir dans l’immobilier neuf

Depuis la mise en place du procédé Scellier en 2009, l’investissement locatif est devenu encore plus intéressant : il donne la possibilité de déduire directement de ses impôts un pourcentage du prix du bien immobilier acheté.

Par exemple, l’acquisition d’un logement à 300.000€ (somme maximale tolérée par an pour un placement Scellier), l’économie d’impôt peut atteindre 66.000€ étalés sur 9 ans. Si l’investisseur décide de mettre en location son bien sur 15 ans, il peut économiser jusqu’à 96.000€.

agence immo

L’investissement locatif  dans un logement qui consomme peu d’énergie vous permet de réaliser des économies de taxes très intéressantes. Effectivement, la loi Scellier BBC permet de gagner jusqu’à 32% du montant du logement sur ses impôts. Cela peut représenter jusqu’à 96.000€ de remises de taxes réparties sur 15 ans. Partout en France, beaucoup de logements qui suivent la norme BBC (Bâtiment Basse Consommation) sont sur le marché pour un placement Scellier BBC.

A partir de janvier 2009 la loi Scellier a effectué son apparition dans l’univers de la défiscalisation immobilière. En substitut de la loi Robien et la loi Borloo, la loi Scellier 2011 est toujours très attractive. Ce dispositif donne la possibilité d’enlever à hauteur de 32% du prix de revient du bien immobilier sur le prix de ses taxes, soit jusqu’à 96.000 € d’économie de taxe sur 15 ans.

Une économie mensuelle qui peut varier entre 200 et 400 € ? Une rentrée d’argent imposable qui menace de changer l’année prochaine ? La venue d’un bébé qui change le nombre de parts ? La détermination de limiter la durée du crédit à 20 ans ? Le pourcentage de l’assurance de prêt peut être discuté ? Il existe sur le web plusieurs simulateurs gratuits qui permettent de juger diverses situations d’un investissement immobilier en loi Scellier.

Retour haut de page